Superbe experience avec les tibetains

Etre benevole avec Lha a Mcleod Ganj c est une finalite. Je m explique. J ai commence par visiter l Inde par Delhi, Jaipur, Agra, pour ensuite prendre le train pour Amritsar. Que de beaux souvenirs. Je continue ma montee vers le nord et au fur et a mesure la vie autour de moi change. Tout est different, la route, les paysages, la facon de vivre, meme l air semble plus frais. Apres les routes sinueuses et de bons conducteurs, j’arrive finalement à destination : McCleod Ganj. Un autre monde. C est le Tibet, je ne reconnais plus l’Inde. Ces maisons a flan de montagne, ces gens qui vous croisent et vous lancent un « Tashi delek » en signe de bienvenue, de bonjour. Les femmes portent fierement leurs vetements traditionnels. Je me sens bien, rapidement a l aise et je me dirige vers LHa pour y offrir mes services d enseignante de francais. WOW! Quelle surprise,une belle grande classe assez bien equipe. Il y a une salle pour les benevoles avec des livres de references. Malheureusement, la grande majorite sont en anglais mais ils peuvent aider notre imagination pour ameliorer nos cours de francais. Lha n est pas parfait, mais indispensable au tibétains. Chaque bénévoles donnent beaucoup de temps et d experiences pour faire evoluer Lha et les etudiants. A McCloud Ganj, ton temps n est plus important et tes objectifs deviennent tres simples et souvent au jour le jour pour ne pas dire à l’heure. La motivation des etudiants te motive. Un jour, un étudiant m a demande de l aider parce qu il ne connaissait pas son alphabet. Dans un temps libre, j ai ecrit l alphabet dans son cahier et enregistre la prononciation sur son telephone. Et bien, le lendemain il connaissait tout son alphabet. Comment ne pas continuer. Le cours de conversation est ma recompense de la journee. Il me permet de poser des tonnes de questions, de discuter avec eux et finalement mieux les connaitre. Souvent les questions me sont retournees. C est maintenant a eux de me connaitre. Les cours de francais ne sont pas une activite sociale pour eux mais un objectif. Pour certains c’est une langue de plus dans leur bagage, pour d autres c est la possibilite d immigrer vers un pays francophone. Les aider dans leur demarche a ete pour moi un privilege. N allez pas visiter McCloud Ganj, vous perdriez votre temps, allez y vivre quelques jours en donnant quelques heures a Lha et vous en sortirez gagnant. Merci au CEGEP Marie Victorin au Quebec et Tibetan Settlement Office pour leur support dans mon projet.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*